La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

NEWS/COVID19-Nouvelles mesures

Posté le 24/04/2020

De nouvelles mesures de soutien en faveur des indépendants et des entreprises

Dès le début de la crise sanitaire, le gouvernement a débloqué en mars  la somme de 233 millions d’euros destinés aux mesures de soutien de l'économie, des entreprises et des indépendants.

En avril 2020, le gouvernement de Wallonie a annoncé la libération d’un fonds supplémentaire de 285 millions d’euros pour un montant total de 518 millions d'euros.

 

A qui sont destinés ces nouvelles mesures de soutien et que recouvrent-elles ?

 

1) L’extension de l’indemnité compensatoire et unique de 5000 €

De nouvelles catégories de professions sont éligibles au paiement de l’indemnité.

-Commerce et réparation d’automobiles et de motocycles
- entreprises des arts et du spectacle
- activités sportives (salles de sport et centres équestres)
-salles de cinéma,
- agents immobiliers

 

Pour rappel, l’indemnité sera accordée
-aux très petites ou petites entreprises
-aux indépendants exerçant leur activité à titre principal ou à titre complémentaire (moyennant le paiement de cotisations sociales)
- dont l’activité a été totalement à l’arrêt suite à l’adoption des mesures liées à la lutte contre la propagation du coronavirus


L’intégralité des codes NACES éligibles est consultable via ce lien

 

 2) La création d’un seconde indemnité forfaitaire d’un montant de 2500 €

 

Cette deuxième indemnité sera octroyée aux indépendants et entreprises
- dont leurs activités a été interrompue partiellement durant les mois de mars et de avril
- qui ont bénéficié du droit passerelle complet

Pour rappel, la demande doit être introduite en ligne via le site des indemnités de Wallonie.

 

 

 

3) L’instauration d’un prêt « ricochet »

 

Ce prêt proposé à des conditions avantageuses profitera aux indépendants en situation de difficulté de trésorerie et qui n’ont pas pu bénéficier de l’indemnité compensatoire.

Le montant maximum  s’élèvera à 45 000 € son taux sera favorable et sa durée maximale sera de 5 ans.


Le prêt ricochet sera pris en charge par plusieurs organismes
- 2/3 par les établissements financiers
- 1/3 par la SOWALFIN qui garantira 75 % du remboursement.

 

 


4) L’octroi d’une prime au profit des stagiaires engagés dans le cadre d’un Plan Formation-Insertion (PFI)

 

 

Les stagiaires PFI dont la formation n’a pas être assurée en raison de l’application des mesures contre la lutte de la propagation du covid19 se verront bénéficier d’une compensation financière à hauteur de 70% du montant de la prime à laquelle ils avaient droit avant la suspension ou l’arrêt de leur contrat.
Cette mesure sera effective pour 3 mois à compter de mars (soit jusque fin mai)

 

 

5) L’immunisation des subventions pour le secteur associatif

 

Les associations pourront continuer à bénéficier des subventions qui leur ont été accordé dans la mesure où elles peuvent apporter la preuve que la suppression de leurs activités est liée à la crise du COVID19.

 


6) Le gel des subsides et aides à l'emploi



 

Retrouvez le communiqué du 22 avril relatant l’intégralité des mesures sociales, liées au logement, énergies, la recherche et au secteur non-marchand.